Emeraude Nature - L'oyat - Emeraude Nature
Partagez :)

 

L'oyat (Ammophila arenaria) est une espèce de plantes vivaces de la famille des Poacées, originaire de l'Ancien Monde , croissant dans les terrains sablonneux grâce à un système racinaire très profond. Elle a notamment été utilisée pour fixer les dunes littorales en France. L'oyat stabilise la dune.

C'est une plante monocotylédone vivace, aux tiges raides pouvant atteindre 120 cm. Les feuilles vert-grisâtre sont pointues, effilées, aux bords enroulés.

Les tiges souterraines, ou rhizomes, sont très développées et peuvent s'étendre sur une longue distance ; ils portent des racines assez fortes, blanchâtres. Des morceaux de rhizomes sont fréquemment emportés par les vagues avant d'etre déposés plus loin sur le littoral, où ils peuvent s'enraciner si les conditions sont favorables. Ces morceaux de rhizome peuvent flotter et rester viables dans l'eau de mer jusqu'à 60 jours.

Les tiges traçantes produisent des stolons souterrains qui forment des racines et engendrent de nouvelles plantules.

Cette espèce est originaire des régions tempérées et chaudes de l'Ancien Monde :
Europe, de la Finlande et du Danemark à la péninsule Ibérique, des îles Britanniques à la Pologne et sur le pourtour méditerranéen ;
Afrique du Nord, du Maroc à l'Égypte ;
Moyen-Orient, de la Turquie à Israël et à la péninsule Arabique.

Introduit dans plusieurs pays - en particulier pour la stabilisation de dunes artificielles - l'oyat s'est naturalisé dans de nombreuses régions, notamment en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis, mais aussi au Chili, en Afrique du Sud ou encore dans les Malouines. Il est considéré dans plusieurs pays comme une espèce envahissante, la vigueur de sa reproduction (sexuée et végétative) ayant des impacts négatifs sur la biodiversité locale.

L'oyat se trouve sur les dunes littorales, dans la zone appelée « dune blanche », assez loin au-dessus de la partie supérieure de la zone de balancement des marées (salinité maximale tolérée : 2 %).

C'est une espèce xérophyte. Elle est considérée comme caractéristique de plusieurs associations végétales des dunes côtières et plages de sable :

Honkenyo-Elymion (Groupements vivaces des plages de sable)
Ammophilion arenariae (dune blanche)

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)