Emeraude Nature - La spergulaire maritime - Emeraude Nature
Partagez :)

 

La spergulaire maritime pousse souvent sur de petites îles rocheuses, sur les rocailles qui effleurent la surface et même parfois sous l’eau. Elle se fixe aux fissures des rochers et entre les pierres – elle n’a pas d’autre choix – grâce à sa racine très robuste qui peut s’enfoncer en profondeur. La plante peut supporter la puissance de l’eau, les submersions occasionnelles et le sel marin. Cette plante, qui a du mal à lutter en raison de sa petite taille, peut trouver sa place sur les prairies de rivages du continent au fond des trous boueux.

C’est surtout en été, lorsque le niveau de l’eau est généralement bas, que les rivages boueux riches en argile forment des stations riches en spergulaire. L’espèce peut même se répandre sous la ligne de flottaison, mais ces spécimens disparaissent en automne lorsque le niveau d’eau remonte. La spergulaire maritime pousse également sur le littoral salé, là où la terre est mal drainée et où le sel ne disparaît pas avec la pluie. En été, le terrain peut sécher et le contenu en sel augmenter jusqu’à son niveau précédent. La terre peut même blanchir en raison des cristaux de sel. Seules quelques plantes poussent sur la surface salée des rivages, là où la spergulaire maritime a assez d’espace. Lorsque l’influence de l’eau de mer se réduit, la végétation qui dépend du sel diminue et disparaît à mesure que la forêt intérieure et la végétation de marécages prend le dessus. La spergulaire maritime disparaît si le niveau de sel baisse trop dans les parties supérieures des prairies de rivages, ainsi que dans les baies et les estuaires où le niveau de sel est bas.

On la trouve occasionnellement à l’intérieur des terres comme seule plante capable de pousser sur les sols argileux toxiques.

La spergulaire maritime ne fleurit réellement qu’en été. On peut également trouver des fleurs vertes, non ouvertes et autogames. L’autofertilisation est probablement fréquente. Il existe certainement des spergulaires entomogames (pollinisées par les insectes), puisque l’on peut trouver des variétés hybrides. De même, la spergulaire maritime peut développer deux types de graines : avec ou sans bord membraneux, cette dernière variété étant mieux disséminée par les vents côtiers.

On peut parfois confondre la spergulaire maritime avec la spergulaire rouge (S. rubra) car les deux espèces peuvent parfois pousser dans les mêmes lieux. Il est possible de distinguer les deux espèces en inspectant les stipules membraneuses à la base des feuilles. La spergulaire rouge est également plus poilue et ses fleurs présentent plus d’étamines. Bien que la flore de la Finlande soit bien connue, certaines petites plantes peuvent réserver des surprises : une troisième espèce, la spergulaire marginée (S. media), vient ainsi d’être observée dans les îles Åland. Ses stipules sont semblables à celles de la spergulaire maritime, mais la base de la tige est clairement ligneuse et ses fleurs présentent généralement plus d’étamines (8–10).

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)