Partagez :)

Anciennement nommée sous le vocable de Saint-Adam, cette chapelle frairienne avait été bâtie en 1565 si l’on se fie à la date portée sur le clocheton. A la suite de la découverte in situ d’une statue de la Vierge dans un buisson d’épineux, l’édifice est reconstruit en 1688 sous le nom de Notre-Dame de L’Epine, puis relevé en 1833, sans doute à la suite de son abandon au cours de la Révolution. On y conserve peut être encore la cloche du sanctuaire primitif mentionnée par Guillotin de Corson, ainsi que la statue particulièrement vénérée par les marins de la paroisse.

Chaque année, un pèlerinage est organisé le dernier dimanche du mois d’août.

Cette Chapelle est propriété privée mais son parc est accessible toute l’année.

 

Partagez :)