Partagez :)

L'existence de ce lieu fortifié est attestée de façon sûre à partir du début du XIIe siècle.
Le château est à plusieurs reprises reconstruit et réaménagé afin d'assurer la défense de l'arrière-pays malouin. Ayant, depuis, traversé presque mille ans d'histoire, le site de Châteauneuf s'illustre par sa diversité architecturale, quatre périodes de constructions s'y succédant.

En 1117, Henri II, roi d'Angleterre et duc de Normandie, fait édifier un donjon quadrangulaire dont il reste les fondations sous le sol de la cour d'honneur du château.

En 1351, Bertrand Du Guesclin s'installe dans la forteresse avec sa troupe, pour combattre les Anglais. Au moment des guerres de Religion, la forteresse est prise par les troupes de ligueurs de Mercœur qui la détruisent en partie.
Les destructions continuent, en 1594, sur ordre du roi Henri IV.

Ainsi, le donjon XIIe siècle est démantelé et le logis lui-même très endommagé est reconstruit dans les premières années du XVIIe siècle. Parmi les familles ayant possédé ce château il faut retenir celles des Rochefort, maison originaire et éponyme de Rochefort-en-Terre, les Rieux, appartenant à la grande noblesse bretonne qui, durant les divers conflits ayant secoué la Bretagne, a su protéger ses intérêts.

Par ailleurs, les Béringhen entretenaient des relations privilégiées avec les rois de France entre le XVIIe et le XVIIIe siècle.

Ainsi ces derniers obtiennent-ils de Louis XIV, en 1702, d'ériger leur terre de Châteauneuf en marquisat. La seigneurie atteint alors au XVIIIe siècle son apogée en réunissant sous sa juridiction plus de cinquante-cinq bailliages. Pour la Malouinière de Chateauneuf que vous apercevez à gauche sur la photos suivez ce lien pour en savoir plus.

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)