Partagez :)

Le premier seigneur connu de La Bellière est Raoul de Dinan, vicomte de Poudouvre (1237-1287).  La seigneurie de La Bellière possède à cette époque un droit de haute justice. L'ensemble, tour, corps de logis, chapelle, communs et colombier, représente le type même du manoir à cour close des XIVe-XVe siècles. Il est entouré d'étangs. Au XIVe siècle, le château échoit par alliance aux Raguenel, famille de Thiphaine, première épouse de Bertrand Du Guesclin, connétable de France. Le château a conservé des tuyaux de cheminées à souches octogonales en granit, en brique et en ardoise, qui datent de la fin du XIVe siècle, avec couronnements et arcatures en ardoises. Les terres qui l'avoisinent sont de grandes pièces de terre bordées de chênes hauts de fût. En 1767, le domaine passe aux Collin de La Bellière, qui jouent un grand rôle dans l'érection de La Vicomté-sur-Rance en paroisse en 1870, et en commune en 1878. Le château est resté dans la même famille, il est une propriété privée non ouverte au public.

 

On raconte aux veillées, aux environs du château de la Bellière, qui fut habité par la première femme de Du Guesclin : Tiphaine Raguenel, qu'une dame en longue robe blanche vient durant les nuits d'automne, se promener dans les sentiers jonchés de feuilles...A la mort deTiphaine, la Bellière passa à Guillaume Raguenel, son frère, puis aux descendants de celui-ci : Jean Raguenel marié à Jeanne Couput; celui ci fut tué à la bataille d'Azincourt en 1415, et son fils Jean  adopta les armoiries de son épouse Jeanne issue de la maison de Malestroit.

La Bellière passa successivement aux Tournemine de la Hunaudaye puis aux d'Acigné et à la fin du XVIIème siècle, les terres du lieu étaient aux mains des familles du Boiséon puis aux Girault de la Charmois.  Pierre Girault, sieur de Charmois était conseiller, et secrétaire du roi; c'est lui qui fit l'acquisition du domaine par contrat du 15 septembre 1674. Le dernier membre de la famillle Girault était Julien Ferdinand, il s'éteignit à la Bellière en 1756. Hélène Girault, demoiselle de la Bellière épousa à Saint Malo en 1760 Alain Thomas  Colin, seigneur du Boishamon. Cette famille Colin était encore en possession du lieu au début du XXème siècle
http://poudouvre.over-blog.com/

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)