Partagez :)

Châtellenie érigée en bannière en 1433 puis en marquisat en 1622, le Bois de la Motte (château, motte et chapelle) se présente dans une île au milieu de l'étang qui sert de douves.

Long corps de bâtiment avec pavillon plus élevé permettant l'entrée. Celui-ci a ses ouvertures laissant passer les poutres qui actionnaient l'ancien pont-levis principal.

La seigneurie du Bois de La Motte apparaît au XIVe siècle, créée pour un fils cadet de Jean III de Beaumanoir, dont le fils Jean IV s'illustre au cours du combat des Trente. La motte qui donne son nom au domaine, et qui se trouve au milieu d'un étang du parc, pourrait être une motte castrale, vestige d'une fortification féodale des Xe-XIIe siècles.

Le château du XIVe siècle comporte un appareil de défense qui a complètement disparu au XIXe siècle, mais dont un dessin de 1815 évoque les vestiges, à savoir l'entrée flanquée de deux tourelles. La seigneurie est élevée en marquisat en 1621. Le château actuel est construit aux XVIIe et XVIIIe siècles avec les pierres de l'édifice précédent.

D'importants travaux sont exécutés entre 1750 et 1754 par Emmanuel-Auguste de Cadiheuc (1712-1787), marquis du Bois de La Motte. Le domaine, qui comprenait également une chapelle, appartient depuis sa création jusqu'en 1919, aux descendants de Beaumanoir, tous marquis du Bois de La Motte : Belouan, Coëtquen, d'Avaugour, Montbourcher, Cahideuc et Briot de La Mallerie.

Quelques clichés du château du bois de la motte :

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)