Emeraude Nature - La Dame de l'Aumône - Emeraude Nature
Partagez :)

La légende de la Dame de l'Aumône

Le long de la digue qui protège les marais de Dol contre la mer, s'est assis le petit village de Cherrueix.
Avant d'arriver au bourg même, on passe devant un vieux manoir délabré : c'est le château de l'Aumône.

Il y a bien des années de cela, la très haute dame de l'Aumône « ayant suivi la voie que suit toute chair » vint à mourir.
Pendant plusieurs jours, elle fut exposée sur un lit de parade, puis on la plaça, tout ornée de riches bracelets, dans un cercueil de plomb.

« Mon Dieu, se dit un serviteur, voilà bien des parures pour une femme morte. A quoi ça peut-il jamais lui servir ? Et tant de pauvres vivants en feraient un meilleur profit ! »

Il attend la nuit, descend dans le caveau, veut enlever un anneau, mais en vain : la chair gonflée empêche la bague de passer.
Il saisit alors le doigt de la femme et le coupe : un cri sort de la châsse...
Le voleur, éperdu, jette sa torche et s'enfuit.
Le lendemain, les paysans, à leur grande stupéfaction , purent revoir leur châtelaine.
Aux veillées d'hiver, chacun commenta ce cas de léthargie, et comme la noble dame était charitable, on se réjouit que le crime du serviteur fut devenu le salut de la maîtresse.

Partagez :)