Partagez :)

L'église Saint-Suliac est une église du XIIIe.

L'église de Saint-Suliac est construite au XIIIe siècle, avec sa nef aux fines colonnes et garnie de bas-côtés, son transept au bras nord surmonté d'un clocher massif et avec un porche orné. Des modifications ont été apportées à l'extérieur au XVe siècle. Les voûtes ont été refaites au XVIIe siècle et au début du XXe siècle.

Le monument et son cimetière ont fait l'objet de plusieurs mesures de classement au titre des monuments historiques. Ainsi, clocher et porche furent-ils classés par arrêté du 2 mars 1912, suivi par le cimetière le 11 juillet 1942. Ces mesures de protection furent annulées pour voir l'inscription de l'intégralité de l'église le 28 septembre 2000 avant qu'un dernier arrêté du 8 mars 2001 classe église, cimetière et portails d'accès.

L'église conserve des parties datant du XIIIe siècle et correspondant à l'emplacement de l'église priorale. Encore aujourd'hui, le curé de Saint-Suliac a le droit de porter le titre de prieur, en souvenir du prieuré. Une grande partie de la tour carrée à trois étages (Cl. M. H. 1912) date de cette époque. C'est l'un des rares exemples de clocher de ce type en Ille-et-Vilaine. De plus, l'église conserve l'enclos dans lequel se trouvent encore des tombes, auxquelles on accède par deux portails datant du XIIIe siècle. En août 1597, l'église est transformée en forteresse pour une troupe de Ligueurs d'environs 250 hommes qui s'était réfugiée dans l'église. Les Malouins envoient deux navires pour reprendre le contrôle de ce village et canonnent le haut du clocher, datant du XIIIe siècle, depuis la Rance. Tous les ligueurs sont capturés et pendus. Au XVIIe siècle, la façade occidentale est en partie refaite. Avant la Révolution, l'église renferme l'enfeu des seigneurs de Châteauneuf, ainsi que leurs armes sur la maîtresse-vitre, celles des Rieux et des Béringhen ; bien que l'église ne se trouve pas sur leur seigneurie, ils disposent d'un droit de prééminence. Des travaux de restauration intérieure ont lieu en 1902, sous la direction de l'architecte Alfred-Louis Frangeul.

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)