Emeraude Nature - Inondations de Dol en 1910 - Emeraude Nature
Partagez :)
Cette inondation a particulièrement marqué les esprits de l'époque et elle a plongé le marais dans une grande désolation pendant plusieurs moïs.

Dans la partie occidentale du marais, les eaux de la Rosière ont franchi la levée perches et se sont répandues sur la Bruyère. Le bourg de LILLEMER s'est trouvé complètement entouré et les habitants se sont vus dans l'impossibilité de communiquer autrement que par bateaux avec les localités voisines. Les eaux des deux bassins, une fois réunies n'ont plus formé qu'une immense nappe d'eau entre CHATEAUNEUF et le MONT-DOL.

A DOL les eaux du Guyoul ont envahi la route nationale 176 (DOL-DINAN) entre la quartier de l' Abbaye et celui des moulins; la levée des Tandières a été franchies et les eaux du Guyoul se sont précipitées dans la Bruyère en traversant le quartier des Assis.

D'autre part, les eaux de l'ancienne Banche ont franchi le chemin de grande communication de BAGUER-PICAN au VIVIER qui sépare le bassin de la. Banche et celui de Pont-Labat. Cette digue une fois franchie l'inondation a atteint des proportions jusqu'alors inconnues: la route de DOL à CHERRUEIX a été complètement couverte sur une longueur de 2km environ et la circulation interrompue.

Cette crue anormale des eaux fut causée par des pluies torrentielles qui ne cessèrent pratiquement pas pendant un an. A DOL. le pluviomètre enregistra 59 mm d'eau en 24 heures entre le 29 et le 30 Novembre; cela représente près du 1/20 du volume d'eau tombant sur une année normale.

Visualisez d'autres illustrations des inondations de Dol en 1910

Partagez :)