Partagez :)

le fort des Rimains est le principal représentant de l'architecture militaire ancienne de la commune.
Siméon Garengeau dresse les plans d'un fort à bâtir sur l'île des Rimains en 1703. Les États de Bretagne refuseront toujours de supporter le coût de cette construction (30 000 livres). Le débarquement des anglais de 1758 et leur incursion de 1779 décident le gouvernement à consolider la protection militaire de la baie de Cancale. La même année, le colonel de Carpilhet du corps royal du Génie est chargé du projet. Comme son prédécesseur, il choisit de construire un fort sur l'île des Rimains.


Avril 1780, une batterie provisoire est installée. Les bâtiments principaux sont achevés en 1782 (chambres, corps de garde, chapelle, logement du gardien, magasins, prison, hangar d'artillerie). Aucune source n'ayant été découverte durant la construction, les ingénieurs ont dessiné un système de toiture en forme d'entonnoir afin de récupérer les eaux de pluies, alimentant ainsi une citerne souterraine d'une capacité de 65 000 litres. Le 12 octobre, les clés du fort sont remises au commandant de Saint-Malo. Une place d'armes à l'est sera terminée l'année suivante. Les travaux auront coûté 300 000 livres.

Le fort, déclassé en 1875, sert aujourd'hui de résidence secondaire.

 

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)