Partagez :)

Vestiges d’un fort datant de 1843 qui surveillait à l’origine la passe d’entrée du port avant d’être transformée en écluses en 1931.
De 1873 à 1923, un pont roulant conçu par l’architecte malouin Leroyer, glissait sur des rails à l’aide de chaînes, permettant le passage des piétons d’une rive à l’autre des 2 villes.

Ce fort fut construit entre 1838 et 1843 pour protéger le port de Saint-Malo. Il remplaça des moulins du Naye construit sur « l’ile Dorée » au sud et proche de la ville de Saint-Malo.

Au final, il n’a pas servi à grand-chose.

Pendant la dernière guerre, il ne servait que d’abri. Il fut en grande partie détruit quand les allemands ont fait exploser les infrastructures du port avant leur reddition en 1944.

 

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)