Partagez :)

 

Sur le chemin menant au château se dresse un menhir qui représente le doigt de Gargantua. La légende dit que celui-ci l'aurait perdu alors qu'il enjambait la Manche afin de rejoindre les côtes d'Angleterre. On y trouve aussi la trace de son pied et de sa canne.

Une deuxième légende :
Gargantua serait né à Plévenon, grâce à l'intervention d'une fée, d'une femme et d'un homme très petits et très laids. Très vite, il prend des proportions gigantesques, à 6 mois, il pesait 100 kg. La légende laisse de nombreuses traces de son passage sur Fréhel : le menhir qui se trouve sur le chemin qui mène au Fort Lalatte représente le doigt, la dent ou la canne de Gargantua, plantée là par le géant.

En descendant dans les grèves de Fréhel, il mit un pied en haut qui est resté marqué sur un rocher et son autre pied sur la grève ; quelque chose lui faisait mal au pied, il retira son soulier et trouva un rocher qu'il jeta par-dessus son dos : c'est l'amas du Cap.
Quand il quitta Plévenon, il laissa aux habitants ses sabots de bois avec lesquels ils purent se chauffer pendant trente ans.



Et une troisième légende :
Au temps où les humains vivaient avec les korrigans et les géants, on dit que les géants faisaient des ravages dans le pays. Aussi, les humains et les korrigans décidérent de s'associer pour combattre les géants.

Les humains servirent alors d'appât, et les géants tombèrent dans le piège où les korrigans les battèrent.



Le géant Gargantua est battu sur le cap Fréhel. On dit que tous les ilôts que l'on peut voir dans la mer autour du cap sont des morceaux du géant et que cette pierre dressée représente son doigt qui est tombé ici et s'est fiché dans le sol.

Partagez :)