Parc de la Briantais

Partagez :)


Un écrin de verdure à l'anglaise !

Un écrin de verdure à l'anglaise surplombant l'estuaire de la Rance. Le Grand Parc de la Briantais est un vaste domaine de 27 hectares, surplombant l'estuaire de la Rance, situé dans le quartier de Saint-Servan à Saint-Malo. Il surplombe les bords de la Rance, sur la pointe de la Briantais où est ancrée l'usine marémotrice de la Rance et offre une vue sur la baie Saint-Malo et sa tour Solidor ainsi que sur Dinard. Sa disposition réfléchie en plateaux et en allées ménage des effets de surprise adaptés aux différents points de vue.

Le domaine comprend un château du XVIIe siècle, reconstruit en 1864, de vingt mètres de long sur sept mètres de profondeur. Saisi comme bien national à la Révolution française, il appartenait auparavant à Michel Picot de Presmenil (1715-1788), membre d'une importante famille d'armateurs de Saint-Malo, qui avait épousé en 1744 Servanne Angélique Locquet. Il avait auparavant appartenu à Joseph de la Haye de la Briantais.

En 1803 une vente aux enchères permet son rachat par Jacques-Wulfren Ethéart. Il a ensuite appartenu à Guy La Chambre (1889-1975), maire de Saint Malo, héritier d'une grande famille d'armateurs, ministre des IIIe et IVe Républiques qui fut à l'origine de la reconstruction de la ville de Saint-Malo en 1945. Il a fait don de La Briantais à l'Association diocésaine de Rennes en 1978 faute d'héritiers. En 1999 la propriété est acquise par la ville de Saint-Malo qui l'entretient depuis et l'ouvre gratuitement au public.


Le parc, notamment aménagé au XVIIIe siècle, a été réaménagé en 1935. Les tempêtes de 1987 et 1999 privèrent le site d'environ 400 arbres dont beaucoup du XVIIIe siècle et du XIXe siècle, sur les 4 500 qu'il contient.

Il est ouvert à la promenade chaque jour avec des horaires variant selon la saison. Le marché aux fleurs de Saint-Malo a lieu dans le parc du château chaque mois de mai.

Le parc dans son état actuel inclut de nombreuses statues, plusieurs fabriques et dépendances telles qu'une chapelle de 1778 (remaniée a posteriori), des lavoirs, un temple de l'amour et des communs de style néo-normand construits au cours du 4ème quart du XIXe siècle dont un grand corps de ferme. Il contient toujours les ruines de l'ancien manoir du XVIIe siècle dans un bois aux abords du château actuel.

Visitez l'album photos du parc de la briantais :

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)