Partagez :)

La ville de Dinan est fortifiée par une ceinture de remparts et était défendue par un imposant château. Point stratégique pour la circulation entre la Normandie et la côte nord de Bretagne, Dinan est construite principalement sur une colline. La cité domine de 75 m la Rance qui coule vers le nord pour se jeter dans la Manche entre Saint-Malo et Dinard. Dinan proposa longtemps le pont le plus au nord pour traverser la Rance et son large estuaire.

C'est une ville du Poudouvre, en Haute-Bretagne. Dinan est le point d'axe de la communauté de communes de Dinan. Cette association de communes est le premier regroupement intercommunal de Bretagne.



Dinan est classée ville d'art et d'histoire. Elle abrite 71 monuments historiques, parmi lesquels :

* Le château, classé par arrêté du 12 juillet 188610.
* Les remparts, classé par arrêté du 12 juillet 1886.
* L’église Saint-Malo : construction échelonnée entre la fin du XVe siècle et la fin du XIXe siècle. De style gothique et renaissance, elle est surtout réputée pour ses vitraux du début XXe siècle et son orgue anglais aux tuyaux polychromes, fabriqué par Oldknow en 1889. Elle a été classée par arrêté du 1er août 1907. La révolution, en dépit de la réprobation des Dinannais, dévasta l'église qui ne fut rendue au culte qu'en 1803.
* Tour de l'Horloge : ce beffroi du XVe siècle, haut de 45 m, symbolise la prospérité de la ville. Il possède encore la cloche offerte par la duchesse Anne. La tour a été classée par arrêté du 28 décembre 1910. L'horloge a été achetée par la communauté de ville en 1498.
* Couvent des Cordeliers : fondé au XIIIe siècle, les bâtiments actuels datent du XVe siècle. Le couvent a accueilli les états généraux de Bretagne en 1573 et 1634. Restauré au XIXe siècle, il abrite maintenant un établissement d’enseignement privé. Son portail sur la place des Cordeliers a été classée par arrêté du 29 décembre 1930.
* Basilique Saint-Sauveur : construite à partir du XIIe siècle, elle n’a cessé d’être transformée et reste finalement inachevée. Elle abrite le cénotaphe du cœur du connétable du Guesclin. Mariant de nombreux styles (roman, gothique, classique et baroque) son portail remarquable date du XIIe siècle. Elle a été classée par la liste de 1862.
* La Gare de Dinan, architecte Georges-Robert Lefort (1875-1954), inscrite par arrêté du 21 novembre 1995.
* La rue du Jerzual, côte la plus célèbre de Dinan qui relie le port au centre-ville, avec un dénivelé de 75 mètres atteignant à certains endroits 35% de déclivité. Cette côte accueille tous les ans le défi du Jerzual, course à pied la plus populaire de la région suivie par des milliers de spectateurs amassés en haut du Jerzual.
* Les orgues Il y a 4 orgues à tuyaux à Dinan. L'orgue romantique de l'église Saint Malo d'Alfred Oldknow avec ces 3 claviers/pédalier et ses 24 jeux. Son orgue de chœur avec ses 2 claviers/pédalier et sa quinzaine de jeux. Celui de la chapelle des Cordeliers avec 2 claviers/pédalier et l'orgue symphonique de la basilique Saint-Sauveur avec 3 claviers/pédalier et 35 jeux.
* Jardin anglais : tracé en 1852 sur l'ancien cimetière paroissial, il permet aussi de découvrir un superbe panorama sur la vallée de la Rance
* L'hôtel Bazin de Jessey : datant de 1718.

D'autres photos sur la cité médiévale de Dinan ?

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)