Emeraude Nature - La Vicomté-sur-Rance - Emeraude Nature
Partagez :)

 

A l'origine, aux alentours du XIIIème siècle, le territoire actuel de la Vicomté était rattaché au pays de Dinan. Les Seigneurs issus de Dinan puis de Raguenel s'illustrèrent sur de nombreux champs de bataille et élevèrent du XIIIème au XVème siècle le Château de La Bellière, célèbre pour l'élégance de ses cheminées, qu'on peut apercevoir au travers des arbres à partir de la D29. (Le Château ne se visite pas). Tiphaine Raguenel épouse en 1361 un breton originaire de la région de Broons, Bertrand Dugesclin, qui devint connétable de France après avoir guerroyé fort loin de sa Bretagne natale. Autrefois, rattachée à Pleudihen, la Vicomté sur Rance a su acquérir son indépendance dés la fin du XIXème siècle. La Paroisse date en effet de 1870, après que les habitants eurent construit l'église actuelle entièrement financée par les fidèles d'où l'inscription au-dessus du porche "Église bâtie par la foi des habitants.

Dès le 6 août 1876 le Conseil Municipal de Pleudihen "et les plus imposés" suivant les coutumes d'alors, considérant l'énorme effort des habitants pour la construction de l'église, du presbytère, de la première école, répondaient favorablement à la demande des Vicomtois concernant la séparation de la Vicomté qui devient commune indépendante sous le nom de la VICOMTE SUR RANCE en 1878. C'est la première commune des Côtes-d'Armor qui ait été appelée "sur Rance". Et ce qualificatif n'est pas usurpé si l'on énumère les nombreux sites proches soit de la rivière canalisée, soit du Ria (Estuaire en Bretagne) qui commence au barrage et se termine aux écluses près du Port de Lyvet. Sans prétendre être exhaustif (l'idéal est de découvrir soi-même les bords de Rance par les nombreux chemins qui y mènent), citons Molgrève, Le Prat, Le pont de Lessard, Lyvet, Foumoy, Le Chatelier.

Lieux et monuments

- Château de la Bellière, XIIe siècle XVe siècle XVIIe siècle
- Le moulin du Prat, fin XVe siècle début XVIe siècle
- Allée couverte située en limite de Saint-Helen, elle fait environ 12 mètres de long et est en grande partie écroulée. L'origine de cet ouvrage est estimée au néolithique 4000 ou 5000 ans avant notre ère. Bien avant cela déjà, à l'époque paléolithique, ce lieu fut le théâtre d'une activité intense, il y existait un atelier de façonnage de pierres. Quelques-unes sont exposées à la mairie et au moulin du Prat.

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)