Partagez :)

Le monument mégalithique de Plate Roche compte parmi les plus anciennes architectures de pierres connues en Europe occidentale, édifiées par des sociétés d'agriculteurs/éleveurs de la fin du Néolithique ( IVème et IIIème millénaire avant J.-C.)

Il est compose de blocs de granit rose, de grès et de quartzite blanc.

Exposées au fil du temps à diverses dégradations, ces architectures nous parviennent aujourd'hui sous différentes formes plus ou moins complètes. Ainsi l'ensemble architectural de plate roche peut être considéré en relativement bon état : il a conservé, sous la forme d'un monticule de terre et de pierres, une bonne partie du tumulus abritant le tombeau mégalithique. En effet, les sommets de deux rangées de pierres fichées verticalement et supportant encore d'imposant blocs horizontaux apparaissent tout juste dégagés par l'érosion. Ils correspondent aux parois et à la couverture d'une chambre funéraire de 16,5 m de long. Ce dispositif présente la structure classique d'une allée couverte, type de sépulcre qui pouvait contenir les ossements accumulés de plusieurs centaines d'individus déposés là selon des modalités et pratiques funéraires diverses.

Ouvrages monumentaux inscrits dans le paysage, ces allées couvertes ne semblent pas avoir été construites uniquement pour les morts mais également pour participer à l'organisation des territoires habités : avec au moins six autres monuments et différents sites dans un rayon d'une dizaine de kilomètres, l'estuaire de la Rance montre une importante occupation à l'époque Néolithique.

Texte : C.Boujot

Découvrir quelques photos de l'Allée couverte de Plate Roche :

Partagez :)