Partagez :)

Les Pontbriand ont accompagné toute l'histoire de Pleurtuit, leur ancien manoir se trouvant à Saint-Lunaire en 1352. Il passe aux Breil, seigneur de Tays en 1510, et par succession au vicomte de Montchenu en 1547.

C'est au milieu du XVIe siècle que les Pontbriand édifient sur le bord du Frémur, à Pleurtuit, un nouveau château, Le Grand Pontbriand, vaste manoir à cour enclose qui, sous la Ligue est transformé en château fort. Il était entouré de douves et d'un pont-levis au sud. Il est vendu en 1556 aux Breil de Launay-Quinard.

Le 11 mars 1590, à la suite de la proclamation de la « République indépendante et aristocratique de Saint-Malo » « elle dure quatre ans » adhérant à la Ligue, la population s'empare du château. René Du Breil-de-Pontbriand, bien que catholique, embrasse la cause du futur Henri IV et soutient un siège de vingt et un jours contre une coalition des troupes de Mercœur, de Saint-Malo, des bourgeois de Dinan et de ceux de Dol. Il ne capitule que le 23 juin 1590, grièvement blessé, et les tours du château sont détruites au canon. Le château est pillé et Mercœur fait araser la forteresse.

En 1598, le roi Henri IV, récompense une telle fidélité. La seigneurie de Pontbriand est érigée en châtellenie et Louis XIV, en 1650, la transforme en comté. Le château est reconstruit. Le manoir actuel en constitue seulement une dépendance qui date du XVIIe siècle. L'actuel préau a été rénové récemment. Jusqu'à la Révolution, le droit de haute justice également pour Pleurtuit est du ressort de M. de Plouër et de M. de La Crochais. L'exécution des peines capitales avait lieu dans la lande, au sud du bourg, où se dressaient quatre poteaux patibulaires.

La seigneurie de Pontbriand était le siège d'une seigneurie féodée du grand bailliage d'Avaugour, seigneur Du Bois de La Motte « en Pleurtuit et aux environs ».

À la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle elle abrite aussi une capitainerie de gardes-côtes dont l'activité s'étend entre la Rance et l'Arguenon. Vendu aux Brenan en 1781, le château est détruit pendant la Révolution. La récente transformation, tout en maintenant le cachet du XVIIe siècle, a complètement bouleversé la façade. Cependant, on y retrouve des sculptures d'origine en pierre récupérées.

Partagez :)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source de base : Wikipedia soumis à évolution intéractive.
Proposer une modification ou un complément d'information ? suivez notre formulaire : (en cours)